Le métier

Vous cherchez à associer job et solidarité ?


Alors le métier de recruteur de donateurs est fait pour vous. Vous allez à la rencontre des passants dans les rues des principales villes de France avec dynamisme, bonne humeur, persévérance et conviction. Vous proposez aux personnes que vous abordez de soutenir l’association représentée par un don mensuel, via un prélèvement bancaire, le plus longtemps possible.
Vous êtes le trait d’union entre la personne rencontrée et l’association dont vous portez les couleurs, vous contribuez à son indépendance financière et à la réalisation de ses programmes. Vous êtes son représentant et le garant de ses valeurs le temps d’une ou plusieurs missions sur Paris ou en province.

Travail d’extérieur soumis parfois aux contraintes climatiques, la rue est votre terrain de prédilection et « bonjour » votre meilleur atout pour nouer le contact avec les passants.

Basé sur le dialogue et la communication, c’est une expérience humaine et professionnelle unique et enrichissante.

Mais c’est surtout un travail d’équipe puisque vous faites partie d’un groupe d’une dizaine de recruteurs encadré par un responsable. Venus d’horizons différents, nos recruteurs font la richesse de nos équipes et celle de notre entreprise et créent une ambiance de travail stimulante et épanouissante.

Quelles qualités faut-il avoir ?


Vous devez aimer aller vers les autres, avoir des facilités de communication, être enthousiaste, dynamique et persévérant. Aucun diplôme n’est exigé. Cependant, nous sommes attentifs concernant vos connaissances préalables de l’association et votre aptitude à bien comprendre ce qu’est le métier lors de votre 1er entretien téléphonique avec nous.

Une fois retenu, vous suivez une formation pour approfondir vos connaissances sur l’association et pour apprendre les bases du métier de recruteur de donateurs. C’est également l’occasion de rencontrer vos futurs co-équipiers, votre responsable d’équipe et votre responsable de mission qui vous encadreront pendant la mission.

Si votre première expérience en tant que recruteur vous a plu et qu’elle est concluante, vous aurez la possibilité de prendre part à d’autres missions en province ou de rejoindre une mission itinérante. Vous pourrez également accéder à différents statuts jusqu’à atteindre des postes à responsabilité.

Rendez-vous sur la page « Nos postes » pour plus de renseignements sur les postes proposés ainsi que leurs condition et rémunération.

Rendez-vous sur la page « On recrute » pour prendre connaissance des missions proposées dans votre ville et proposez votre candidature.

Témoignages

Lucile - 26 ans, Paris, Recrutrice de donateurs, 4 missions

Ce qui motive le plus Lucile c’est d’être un des « maillons de la chaine ». Elle, en tant
que recrutrice, est une parenthèse dans la vie des gens comme elle aime à dire. Lucide, elle conçoit aisément que le travail de recruteur de donateurs demande de l’abnégation et du recul. Mais il laisse également de beaux souvenirs. Comme celui de danser dans la rue avec un vieux monsieur, devenu donateur pour Action contre la Faim.
« Belle transition » dans sa vie, Lucile, son mari et deux de leurs amis partent d’ici
quelques semaines en vélo direction la Mongolie pour un périple de plusieurs mois.
Cyclo’trip est au profit de l’ONG Action contre la Faim, et l’ensemble des dons récoltés
pour cette initiative lui seront reversés. (http://www.alvarum.com/teracarre)

..............................................

Hugo - 23 ans, Paris, 4 missions

Quand Hugo arrive dans la rue le matin, il sait qu’il va passer « une bonne journée ». Ancien étudiant en musicologie et en communication, Hugo a découvert le métier de recruteur de donateurs au travers des récits d’un de ses amis. Arrivé sur Paris, il n’a pas hésité à se lancer
dans cette aventure humaine. Ce métier est une expérience enrichissante et« aucune journée ne ressemble à une autre ». Hugo a envie de continuer autant que possible à faire ce métier d’autant plus que l’ambiance dans les équipes est une autre raison d’apprécier ce travail.

..............................................


Benjamin - 30 ans, Strasbourg, Responsable d’équipe

Pour moi, Cauzaf, c'est défendre des belles valeurs, l'esprit famille, la liberté, des rencontres inoubliables… bref, une aventure qui recommence tous les jours

 

.............................................

Naïs - 18 ans, Suresnes, 1 mission

Naïs est toute nouvelle au sein de Cause à Effet. Elle s’est octroyée une année sabbatique après l’obtention du BAC et était à la recherche d’un job étudiant quand elle est tombée sur une équipe de recruteur de donateurs dans les rues de Paris. « Ca avait l’air cool et je me suis lancée ». Véritable défi personnel, elle veut donner le meilleur d’elle même. « Le plus difficile se sont les refus, mais on apprend vite à passer à autre chose et quand les gens nous remercient pour ce que l’on fait c’est une grande
satisfaction ».

............................................. 

Fabien - 23 ans, Paris, Recruteur de donateurs, 4 missions


Déjà 4 missions à son actif (pour Action contre la Faim et Amnesty International) et Fabien est toujours enthousiaste à l’idée de retrouver tous les matins « sa bande de potes » pour aller chercher des donateurs.
« Chaque nouveau donateur est un moment à part ». Le plus gratifiant ? « Les personnes qui signent et qui nous remercient à la fin ». Activité temporaire qui lui permet de financer ses projets théâtraux, mais dans lequel il prend plaisir à rencontrer de nouvelles personnes et à se rendre utile « à son niveau »

..............................................

Maxime - 29 ans, Lyon, Recruteur de donateur, 3 missions

"Ce qui fait que je suis heureux de me lever tous les matins et d'aller travailler pour Cause à effet, c'est l'idée, non pas de me dire que je suis recruteur de donateurs, mais chercheur de gens formidables dans cette jungle urbaine. Trouver ces personnes, c'est permettre aux
centaines de professionnels de l'humanitaire d'exercer leur travail et de venir en aide à des milliers et millions de personnes dans le besoin. Tendre à un monde plus juste et plus équitable. Travailler pour Cause à effet c'est faire partie de cette chaîne de solidarité humaine en tant que citoyen du monde, et cela dans une conscience collective d'un travail
de qualité et d'éthique."